Disparition du sociologue Robert CASTEL

Le sociologue Robert Castel (1933-2013), sociologue et anthropologue, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, nous a quittés le 12 mars 2013 à l’âge de 79 ans. Au regard de l’importance de ses travaux scientifiques sur les questions sociales toujours reliées à des préoccupations humaines, celle du respect des individus, en particulier les plus vulnérables, toujours considérés comme des acteurs capables de transformation sociale, les membres de notre revue souhaitent lui rendre hommage. AVT_Robert-Castel_2418

En effet, au-delà de son travail devenu incontournable sur la condition salariale et la gestion de la maladie mentale, ses ouvrages sur la question sociale ont profondément renouvelé la compréhension des transformations « radicales » de l’« Etat social ». Il y décrit le retour de l’assistance, l’ébranlement du salariat et avec ce dernier la montée de l’insécurité sociale (de l’incertitude), de la vulnérabilité et de ce qu’il appelait la « désaffiliation ». Il a ainsi contribué à renouveler l’intérêt porté à l’intervention sociale, « auxiliaire de l’Etat social » comme il le soulignait.

Dans tous les cas, les travaux de Robert Castel resteront longtemps une référence pour les chercheurs travaillant sur le lien social.

Œuvres:

  • L’Ordre psychiatrique, Éditions de Minuit, Paris, 1977.
  • La Gestion des risques, Éditions de Minuit, Paris, 1981.
  • La Gestion des risques. De l’anti psychiatrie à l’après psychanalyse., Éditions de Minuit, Paris, 2011.
  • La Société psychiatrique avancée : le modèle américain, (avec F. Castel et A. Lovell) Grasset, Paris, 1979.
  • Les Métamorphoses de la question sociale, une chronique du salariat, Fayard, Paris, 1995, réédition Folio-Gallimard, Paris, 2000.
  • Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi (avec Claudine Haroche), Paris, Fayard, 2001.
  • L’insécurité sociale : qu’est-ce qu’être protégé ?, Édition du Seuil, 2003.
  • La discrimination négative, Paris, La République des idées/Seuil, 2007.
  • Présentation du livre Asiles, études sur la condition sociale des malades mentaux de Erving Goffman, Les éditions de minuit, 2007.
  • La montée des incertitudes : Travail, protections, statut de l’individu, Paris, Ed. du Seuil, 2009.
  • Nous avons quelque chose à vous dire… Paroles des jeunes des quartiers, Paris, L’Harmattan, 2010 (avec J.-L. Reiffers, et avec la participation de S. Menu

Georges Bertin, directeur et coordinateur de recherches en sciences sociales, CNAM des Pays de la Loire.

Directeur d’Esprit Critique
http://www.espritcritique.fr

Publicités